TRAVEL VLOG – Dolce vita aux Cinque Terre

Les Cinque Terre, c’est la destination phare du moment ! Ce sont cinq petits villages de pêcheurs à flanc de montagne : Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore. Je voulais vous préparer un article depuis longtemps mais comme le blog n’était pas encore sorti, j’ai dû patienter.

Je m’y suis rendue avec mes copines fin août/début septembre. Je pense que c’est la meilleure période pour visiter. C’est seulement depuis quelques années que ces cinq villages font parler d’eux. Donc en plein mois d’août, imaginez bien que les touristes affluent : il n’y a ni routes, ni voitures mais ils se remplissent très vite l’été, croyez-moi. Je vous préconise début septembre, c’est plus calme. Vous pouvez profiter des criques pour vous baigner et des petits restaurants typiques du coin. Et en plus, c’est légèrement moins cher, que ce soit les billets d’avion ou la location d’un Airbnb.

Si vous voulez en savoir plus : endroits où se baigner, restaurants à faire, découvertes des villages, je vous invite à continuer à lire cet article 😉 

L’hébergement

En parlant d’hébergement, nous avions décidé de ne pas loger directement dans les villages des Cinque Terre en pensant que nous aurions vite fait le tour. En effet, les villages se font en l’espace de 4 jours. Donc si vous prévoyez de partir une semaine, vous pouvez facilement faire d’autres villes à côté des Cinque Terre. Notre logement se trouvait à Gênes, à environ 1h des Cinque Terre. C’est un grand port qui avait l’air plutôt pas mal sur le papier. Je vous arrête tout de suite, rien de foufou. Nous avons visité la ville le premier jour de notre arrivée : il y a des jolies choses à voir quand même mais nous avons trouvé la ville très sale… et pas beaucoup d’ambiance… Oui oui, on voulait faire la fête !

Vous souhaitez dormir dans les Cinque Terre ? Les visiteurs logent à Monterosso en général. Monterosso est le plus grand des cinq villages. Je crois même que c’est le seul village à avoir une petite route.

Visite des Cinque Terre

Nous avons commencé la visite des Cinque Terre dès le lendemain. Et là, c’était l’éclate : des couleurs plein les yeux, le bleu turquoise de la méditerranée à perte de vue, les baignades avec des poissons, la super nourriture italienne à tomber par terre et leurs spécialités de fruits de mer : calamars et poissons frits… et surtout des « Ciaoooo » en veux-tu en voilà… Bronzette, soleil, farniente et dolce vita !

Accompagnées de mon super guide du routard, nous avons fait les cinq villages dans le désordre et pour s’y rendre, nous avons pris le train et non pas les chemins de randonnées. On est pas des princesses pour rien ! ? En vrai, le seul jour où nous avons voulu faire nos randonneuses pour aller à pieds à Corniglia, le chemin était fermé au public… dommage ! Finalement, même en prenant le train pour se rendre dans ce village, nous avons quand même dû grimper beaucoup de marches pour y accéder car Corniglia est en hauteur dans la montagne. Je pense qu’il faut faire au moins un chemin entre deux villages, ça vaut le détour à mon avis.

Pour information, renseignez-vous pour les balades : certaines randonnées sont fermées au public pour risques d’éboulements. Et n’oubliez pas vos baskets, ça grimpe dans ces villages. Pas la peine d’avoir des grosses chaussures de rando qui font un style de fou si vous ne souhaitez pas faire ces balades. Pour visiter les villages, j’étais seulement en converses et c’était très bien.

Les restaurants à ne pas louper

Riomaggiore

Passez par Il Pescato cucinato, un petit shop de poissons et calamars frits à emporter, qui vous seront servis dans des cônes en carton. C’est à tomber par terre ! Pour votre apéro du soir, je vous invite à vous rendre au restaurant A piè de Mà, un restaurant sur les hauteurs du village avec une vue époustouflante sur la méditerranée.

Manarola

Vous pouvez déjeuner ou dîner dans un superbe point de vue sur la ville : Nessun Dorma Cinque Terre. Il faut grimper mais ça vaut le coup. C’est une terrasse à ciel ouvert. Arrivez à l’avance si vous souhaitez avoir une place : bien évidemment, c’est le seul restaurant atypique dans ce village alors ça fait venir du monde. Si vous n’arrivez pas à l’ouverture, vous devrez faire la queue… C’est le spot à blogueuses par excellence ! Chacun fait sa petite photo là-bas, agrippé au rebord en bois du restaurant avec la ville colorée en arrière-plan : ma-gni-fique !

Un déjeuner au top avec de la sangria et des grosses tartines crostinis avec pesto, tomates et mozzarella Di Bufala. Finalement, pour un point de vue pareil, on ne paye pas si cher que ça : le rapport qualité-prix est vraiment bien et vous avez largement à manger : pour une seule personne, vous avez trois tranches entières de pain de campagne. Évidemment, il n’y pas que ça au menu.

Corniglia

Enfoncez-vous dans la rue principale pour vous rendre au bar La Scuna, une petite terrasse cachée avec quelques vignes. Il n’y avait pas grand monde et c’était très agréable. En passant votre tête par-dessus le mur en pierres, vous avez un joli point de vue sur les montagnes et la mer. On vous apporte des olives vertes à déguster avec votre verre.

Monterosso

Nous avons déjeuné au restaurant L’Ancora Della Tortuga. Ça fait quand même très Pirates des Caraïbes ce nom 😉 La salade de poulpes était à tomber par terre ! Pour vous y rendre, il faut marcher plusieurs minutes, ce n’est pas dans le centre du village. C’est sur une petite place avec vue sur la mer. Pendant le déjeuner, nous avons aperçu des dauphins au loin ! C’était un vrai repas spectacle ! BONNE IDÉE : n’hésitez pas à partir de Monterosso en bateau-navette pour vous rendre à Vernazza, ça ne coûte pas très cher et c’est vraiment sympa à faire.

Vernazza

Baladez-vous en dégustant votre glace à l’italienne avec une petite gaufrette : c’est chez Gelateria Vernazza que vous en trouverez, en remontant la Via Roma, la rue principale de Vernazza. La pause fraîcheur qui fait du bien ! Après ça, perdez-vous dans les rues colorées du village, vous allez découvrir des merveilles. Les petites ruelles sont tellement mignonnes là-bas !

Envie d’une baignade ?

Les villages sont assez différents les uns des autres : montagneux comme Corniglia ou plutôt assez plat et tout en longueur comme le village de Monterosso.

Vous pouvez vous baigner à Riomaggiore. Il y a une plage de cailloux derrière le village. Vous devez grimper puis descendre derrière les rochers et emprunter un bord de rocher un peu étroit. Pas d’inquiétude, c’est quand même facile d’accès. L’eau était tellement bonne et il faisait tellement chaud ce jour-là.

À Manarola, il n’y a pas de plage. Vous vous baignez dans le port. Nous nous sommes baignées dans un endroit un peu caché, là où les bateaux sont amarrés et loin des touristes car les rochers accessibles à tous étaient un peu bondés. L’endroit était parfait. Entourées par les barques en bois des pêcheurs, nous nous sommes baignées dans l’eau turquoise avec une multitude de poissons, le rêve ! Bon, vous verrez dans la vidéo que nous avons fait quelques concours de plongée… je ne sais pas plonger, je fais la « bombe »dans l’eau haha…

Vous pouvez également vous baigner à Monterosso. Le village abrite deux grandes plages de sable, mais l’accès est payant par contre. C’est hyper instagramable avec tous les parasols de la même couleur ! En vous rendant sur la deuxième plage derrière le village, vous avez un petit bout de plage gratuit pour vous rafraîchir un peu.

Pour une baignade à Vernazza, vous pouvez le faire mais à vos risques et périls : il n’y a pas de plage, nous nous sommes baignés dans un petit endroit interdit en passant par une espèce de grotte.

Contrairement aux autres villages, Corniglia n’a pas d’endroit pour se baigner.

Les villes à visiter en dehors des Cinque Terre

Comme indiqué plus haut, les Cinque Terre se font facilement en 4 jours si vous visitez tranquillement les villages, comptez un peu plus si vous souhaitez faire les randonnées : elles peuvent durer d’une heure à deux ou trois heures parfois.

Santa Margherita Ligure

Cette ville était sur notre route pour nous rendre à Portofino. Nous nous y sommes arrêtées pour nous balader. Depuis Santa Margherita, vous pouvez emprunter un bus pour vous rendre à Portofino. C’est une station balnéaire donc nous sommes loin des petits villages atypiques des Cinque Terre. La balade sur les quais du port était plutôt sympa, nous ne sommes pas restées très longtemps finalement.

Portofino

Portofino, c’est « un petit village qui s’étend comme une demi-lune autour d’un bassin silencieux” comme décrit Maupassant. C’est un village coloré qui entoure son petit port. On l’appelle le « Saint-Tropez Italien » car la ville a pour rumeur de faire venir beaucoup de célébrités. Vous pouvez vous balader le long du port mais pour vous immerger totalement dans la ville, n’hésitez pas à emprunter les chemins qui grimpent. Perdez-vous dans les ruelles surplombants la ville pour vous rendre à l’église San Giorgio, et plus loin dans les hauteurs, vous pouvez rejoindre la Punta del Capo, la pointe de Portofino avec son phare. Pas la peine de vous arrêter sur la petite terrasse en dessous du phare, j’ai souvenir d’un prix assez onéreux… La ville est très sympa, c’est à faire ! Si vous souhaitez en voir un peu plus, je vous invite à regarder ma vidéo sur Portofino. C’est un lookbook mais il y a aussi de jolis paysages !

Pour ma part, mes deux villages préférés étaient Manarola et Riomaggiore ! Bien évidemment, je n’ai pas pu m’empêcher de filmer mon voyage ! Je vous invite donc à visionner mon vlog pour découvrir ce si beau paysage et les supers restaurants Italiens.

Ciaooo ragazza !

Agathe

(Bon, le Tchao à la fin de la vidéo est plus ou moins voulu, c’est un Ciao à la française haha…)

1 commentaire

Ça donne tellement envie d’y aller !!

Laisser un commentaire